#47 – Mathilde Lacombe : On attire ce qu’on dégage

Écouter sur Apple/iTunes

Mathilde Lacombe a tout réussi.

À seulement 30 ans, elle est mère de 3 enfants, entrepreneuse à succès, auteure, et est suivie par des dizaines de milliers de personnes.

Cette histoire peut intimider. Mais si on la raconte depuis le début, elle est inspirante.

Mathilde a commencé il y a plus de 10 ans à publier du contenu. Un blog de cuisine, tout petit, mais qu’elle faisait pour les bonnes raisons. Avec le coeur, sans pression et parce qu’elle aimait ça.

Puis, ce blog a grossi. Il s’est transformé en « La vie en blonde ». De plus en plus de lectrices sont venues recevoir les conseils beauté et lifestyle prodigués par Mathilde.

Un jour, elle a découvert Birchbox. Un produit qu’elle aurait aimé acheter mais qui n’était pas disponible en France.

Alors elle a fondé JolieBox. Pour commencer, elle s’est appuyée sur la communauté qu’elle construisait sans arrière pensée depuis des années.

Et puis, JolieBox a cartonné. Mathilde n’avait plus d’autre choix que de quitter son emploi de pigiste au magazine Elle.

JolieBox a eu tellement de succès que la startup a rapidement fusionné avec… Birchbox, pour devenir le leader mondial des box de beauté.

Ces étapes sont importantes.

Tout a pris du temps, pas grand chose n’était prémédité. Ce qui a fait la différence, c’est l’action. Mathilde a lancé les projets qu’elle avait en tête, sans demander l’autorisation.

Et si tout semble lui avoir réussi, c’est peut-être qu’elle a pris les bonnes décisions à chaque étape.

– cultiver ses intérêts
– créer ce qu’on voudrait avoir
– limiter le risque. Ne pas tout plaquer avant d’être sûr qu’on a quelque chose
– faire, sans attendre et sans trop demander de conseils

Ajoutez à cela un optimisme à toute épreuve et on comprend mieux pourquoi les planètes s’alignent. Mathilde se projette, avance et refuse catégoriquement de se plaindre.

J’ai tendance à m’apitoyer sur mon sort. Mais j’y travaille, car je crois qu’elle a raison.

On attire ce qu’on dégage.

Se repérer dans l’épisode :

– 03:00 Comment trouver l’équilibre et pourquoi elle a écrit son livre.
– 10:00 Comment rester authentique quand on crée une gigantesque communauté. Le besoin de positiver.
– 18:00 Se projeter pour avancer. Ses conseils d’entrepreneuriat.
– 32:00 La beauté et l’importance de ce qu’on présente au monde.
– 36:00 Tout faire, n’est-ce pas trop difficile ?Les (rares) questions qu’elle se pose.
– 51:00 Les mauvais conseils d’entrepreneuriat
– 58:00 Les questions de la fin, qui changent !

Suis Nouvelle École sur :

Références : 

Si cet épisode vous a plu, vous aimerez celui avec Lauren Bastide

#47 - Christophe Balestra : Commence par un truc simple
#46 - Alexandre Dana : Comment lancer son projet et réussir