EP 32 – Romain Paillard : Le droit d’être curieux toute sa vie

Romain Paillard Nouvelle Ecole

Au lycée, on nous montrait des brochures ONISEP avec les différents choix de carrière indiqués en couleur.

Il y en avait 5. Il fallait choisir une couleur pour sa vie et ensuite on arrivait à des trucs comme « ressources humaines » ou « génie civil ».

J’avais proposé à mon meilleur ami d’arrêter le lycée, de louer un van et de partir en tournée. Lui avait décroché depuis longtemps.

Quand tu grandis, on te tape le crâne avec le mot carrière jusqu’à ce que ça rentre. « Quelle est ta fonction, humain ? » Coder, planter des clous, arroser des plantes ou gérer des équipes de commerciaux ?

En tout cas choisis bien.

Alors, tout le monde choisit un truc un peu au hasard. Comme Romain Paillard, j’avais choisi le droit. Comme Romain Paillard, j’avais bien aimé. Lui était devenu avocat. Maintenant, on lui demande pourquoi un avocat a quitté sa carrière pour créer une école de code.

« Tout le monde croit que si tu fais un nouveau truc c’est que l’autre ne t’a pas plu. »

Comme s’il fallait sortir totalement d’une case pour entrer dans une autre.

Romain aimait son métier, mais lancer Le Wagon avec son frère l’enthousiasmait plus, alors il a changé. Il ne se voyait pas avocat pendant 20 ans.

« De la même manière que je me vois pas faire le Wagon 20 ans. »

Le concept de carrière est absurde.

On te met sur des rails et c’est parti jusqu’à la ligne d’arrivée. Comme si quelques années d’études devaient déterminer toute ton existence. Il m’a fallu faire Le Wagon pour comprendre que je pouvais être développeur web si je le voulais. Il me suffit de poser mes fesses sur une chaise et de coder tous les jours pendant longtemps.

Mais c’est plus simple de se mettre dans une case en se disant « tu ne peux pas ».

Sauf que personne ne nait développeur, agriculteur ou boxeur. On est le résultat de ce qu’on décide de faire tous les jours.

Alors pourquoi s’interdire d’essayer ? On devrait encourager les gens à chercher, pas les obliger à trouver immédiatement. On devrait nous pousser à toujours découvrir. Personne n’est fait pour aimer la même chose pendant 50 ans.

Romain a raison de s’autoriser à être curieux. On n’aura pas de deuxième essai pour le faire. J’espère qu’il finira par ouvrir une ferme autonome et qu’il m’invitera. J’irai peut-être. S’ils ont internet.

Un ami m’a dit : « À chaque fois que je te vois, tu fais un truc différent ».

Quand j’entends ça, je m’inquiète. J’ai peur de me tromper. Le soir, je roule dans mon lit en me disant que j’aurais du choisir une couleur au collège.

Mais dans moins de cent ans, je serai un sac d’os dans une boîte dans le sol. Rien de tout ça n’est important.

Je peux pivoter autant que je veux. Je peux faire de la musique, puis une école de commerce, puis écrire, puis vendre des chatbots, puis écrire encore.

Je peux me retrouver à 10 heures du matin dans un appartement avec des inconnus parce que j’ai pris trop de drogues et me dire que c’est fini, fini, fini, fini. Je peux redevenir sain et puis recommencer.

Je peux tomber amoureux et faire n’importe quoi par insécurité, à 15 ans comme à 25.

Je peux, car ce ne sont que des essais. Je ne sais pas où je vais et personne n’a l’air de savoir. J’essaie de faire confiance à mes sensations.  Dans le coeur, ça va. Dans l’estomac, ça ne va pas.

Et quand ça ne va pas pendant trop longtemps, je change. Je suis un sac d’os qui cherche la manière la moins désagréable de traverser la vie. Et j’ai deux options :

Je peux rester sur l’autoroute. Je suis sûr d’arriver à l’heure et en bonne santé.

Ou je peux couper à travers champs. Je risque de me tromper, de me faire mal et de revenir sur mes pas.

Mais au moins j’aurai vu du pays.

SE RETROUVER DANS L’ÉPISODE :

  • 00:00 : Divagations sur Nouvelle École
  • 05:00 : Le Wagon, leurs progrès constants
  • 13:00 : Sa carrière d’avocat et les anecdotes qui vont avec
  • 22:00 : L’entrepreneuriat, la carrière et la nécessité de sortir des cases
  • 39:00 : Apprendre à coder, dépasser ses croyances limitantes
  • 50:00 : Repenser l’apprentissage
  • 01:03:00 : La vie d’entrepreneur curieux (et son rythme de travail)
  • 01:19:00 : Les questions Bernard Pivot

Notes et références :

NB : Les liens Amazon que je mets sont des liens d’affiliation. Si vous achetez ces produits, je touche un pourcentage. Si les bouquins vous intéressent, n’hésitez pas à utiliser ces liens pour m’aider à financer Nouvelle École 🙂

Si vous avez aimé :

Laissez un avis sur iTunes, avec tout l’amour que vous portez à Nouvelle École !

J’ai aussi commencé un Tipeee, où vous pouvez me soutenir financièrement si le coeur vous en dit. Il y a déjà 18 personnes qui le font et ça me fait le coeur gros comme ça : ❤️

1 réponse
  1. Thomas
    Thomas dit :

    C’est intéressant le moment où vous parlez du choix possible pour se spécialiser dans ses études, au niveau du système scolaire américain. Est-ce qu’il y a plus de détails là-dessus dont tu pourrais nous parler ?
    Merci

Les commentaires sont fermés.