EP 41 – Jean-Charles Samuelian : Comment faire des choses impossibles

À 13 ans, je découvrais le skate, l’amour et sum 41. Après les cours je lisais des albums de XIII, tuais des innocents dans Vice City et mangeais des tartines de Nutella.

À 13 ans, Jean Charles Samuelian codait des sites internet et les vendait.

Après les cours il écrivait des business plans. 10 ans d’entrepreneuriat d’avance sur moi. Et ça se voit.

Il me rappelle les entrepreneurs dont je lis la biographies en anglais. Ceux qui ont déjà beaucoup entrepris et que seuls les problèmes complexes intéressent : les industries lourdes, les industries lentes. Révolutionner les sièges d’avions ou transformer le système de santé.

Pour lui, aucun problème n’est impossible à résoudre. Il suffit de le découper en petits morceaux, de les prendre un à un et de toujours s’assurer qu’on part de la base. Osciller en permanence entre une vision grandiose et une exécution chirurgicale.

Une fois qu’il a décidé du problème à résoudre, il avance vite. 8 mois pour obtenir un agrément d’assureur, chose qui n’était pas arrivée depuis 1986 et que beaucoup pensaient impossible. Pas lui.

Il avance vite car il n’accepte rien.

Il ne reste jamais bloqué. Sa première startup fabriquait des sièges d’avion. Il fallait tester les pièces mais les fournisseurs étaient trop lents. Alors Jean-Charles et ses associés ont acheté un four et fabriqué les pièces eux-mêmes : 400 pièces par semaine. Une attitude qui fait la différence.

« On y serait encore »

On parle de startups, mais ce sont des préceptes qu’on peut appliquer tous les jours : ne rien accepter, avancer vite et ne jamais rester bloqué.

C’est comme ça qu’on fait des choses impossibles.

Se retrouver dans l’épisode :

  • 01:00 – Présentations, son parcours et Alan
  • 05:00 Comment attaquer des problèmes complexes : conseils pour entrepreneurs ambitieux.
  • 34:00 L’importance de trouver du sens, son départ d’Expliseat
  • 38:00 Apprendre à convaincre
  • 46:00 Accepter ses limites
  • 55:00 Son mode de vie, ses tactiques, ses routines
  • 1:01:00 Ce qu’il aimerait changer dans le monde + les questions de la fin

Références :

Si vous avez aimé :

J’ai aussi commencé un Tipeee, où vous pouvez me soutenir financièrement si le coeur vous en dit. Après on organise des soirées avec les tipeurs, la prochaine aura lieu fin Octobre ❤️