Articles

BONUS2 – Moi, interviewé par Soline Ledésert

« À quand un épisode sur Antonin Archer »?

Comme je déteste parler de moi (ahem), j’ai longuement repoussé la date fatidique. Et puis, il me fallait trouver la bonne personne pour réaliser cette interview.

Alors qui de mieux que Soline Ledésert, la fille la plus brillante que je connaisse ? Soline est un des piliers psychologiques de Nouvelle École, main dans la main avec Steven Sanséau que je dédicace ici pour toute son aide et tout son calme face à mon état de panique permanent. Je vous souhaite à tous de trouver ce genre de personnes. On peut pleurer sur leur épaule quand tout va bien mais qu’on se persuade que tout va mal, c’est rassurant.

Pour en revenir à Soline, elle m’aide souvent à choisir les invités. C’est grâce à elle que vous avez entendu Alice Moitié, par exemple.

Et donc, grâce à elle que vous entendez Antonin Archer, tadaaaa.

On aborde à peu près tout ce qui s’est passé dans ma jeune existence. De ma vie de provincial à mes études, en passant par mes aventures entrepreneuriales et mes déboires psychologiques. On fait quelques blagues, on tousse et on m’écoute m’écouter pendant plus d’une heure.

J’espère que ça vous plaira. J’ai peur qu’après cet épisode plus personne ne veuille écouter Nouvelle École. J’espère que ça ne sera pas le cas. J’espère que vous continuerez à venir prêter votre oreille. On revient bien évidemment Lundi avec une personnalité bien plus intéressante.

Merci à tous de suivre Nouvelle École. Et bisous !

Si vous avez aimé :

J’ai aussi commencé un Tipeee, où vous pouvez me soutenir financièrement si le coeur vous en dit. Il y a déjà 18 personnes qui le font et ça me fait le coeur gros comme ça : ❤️

EP 36 – Alice Moitié : Garder une âme de touriste

« J’adore ces lunettes », m’a dit Alice Moitié.

C’étaient des lunettes un peu moches avec des verres orange. Elle m’a fait essayer et tout était en couleur. Ça m’a rappelé les journées au ski quand j’étais gamin. Il y avait un côté enfantin dans sa façon d’en parler,  émerveillé.

« Ça détend, le orange ».

Elle nous a servi du thé sur un plateau qu’elle avait ramené d’une brocante. « J’adore les brocantes ». Je me suis demandé depuis combien d’années je n’étais pas allé à une brocante regarder des objets.

Tous les dimanches, Alice découvre Paris, sa ville.

Le lendemain de l’interview, elle devait d’aller à un festival pour chien d’aveugles.

« Tu vis comme une touriste, en fait » lui ai-je fait remarquer.

« Bah oui ! Une ville c’est comme un couple, si tu fais pas d’efforts et que tu baises plus et que tu pètes sous la couette tu deviens pote avec ton mec. »

Alice a décidé de ne pas devenir pote avec sa ville.

Ca m’a fait réfléchir. Je vis à Paris mais je l’oublie tout le temps.

Quand je passe devant le Petit Palais il y a des couples asiatiques qui prennent des photos en tenue de mariés. Ils sont émerveillés comme des enfants à Disney Land. Des touristes à Paris.

C’est mon parcours de jogging. Je passe devant l’Elysée, le Grand Palais, les quais, la place de la Concorde et l’Assemblée Nationale. Mais je m’en fous. Je pense à mes problèmes. Combien d’écoutes sur Nouvelle École cette semaine ?

Je me blase. J’oublie la nouveauté des premiers jours et je traite mes journées comme le reste. Comme acquises.

Mais rien n’est acquis.

Ni Paris, ni mes occupations, ni les gens autour de moi. J’avais besoin d’un petit rappel. Une paire de lunettes orange que tu mets sur le nez pour voir les journées en couleur.

Et ne pas devenir pote avec ta vie.

SE RETROUVER DANS L’ÉPISODE :

  • 01:00 : Son parcours, son expulsion des Gobelins, pourquoi c’est plus facile de commencer aujourd’hui
  • 15:00 : La photo, le rapport au nu
  • 23:00 : Ses petits boulots, l’argent et l’instinct de survie
  • 20:00 : Sa période difficile entre 20 et 30 ans
  • 33:00 : Ses conseils à ceux qui veulent se lancer
  • 41:00 : Ses rituels, son quotidien d’artiste
  • 52:00 : Sa méthode de travail, comment faire poser PNL
  • 01:05:00 : Son rapport au succès, à la célébrité, à la beauté
  • 01:11:00 Les questions de la fin (qui changent !)

Notes et références :

NB : Les liens Amazon que je mets sont des liens d’affiliation. Si vous achetez ces produits, je touche un pourcentage. Si les bouquins vous intéressent, n’hésitez pas à utiliser ces liens pour m’aider à financer Nouvelle École 🙂

Si vous avez aimé :

J’ai aussi commencé un Tipeee, où vous pouvez me soutenir financièrement si le coeur vous en dit. Il y a déjà 18 personnes qui le font et ça me fait le coeur gros comme ça : ❤️