#53 – Fibre Tigre : Les « cheat-codes » de la vie

Je ne sais pas qui est Fibre Tigre.

Je l’ai vu deux fois. Je sais que son prénom est « Fibre » et son nom de famille « Tigre ». Le pseudo est l’un de ses « cheat-code ».

Si quelque chose lui arrive demain, s’il « dérape » ou se trompe et que son nom est sali, il lui suffira d’en changer.

Tandis que moi, je peux au mieux changer de prénom. Mes parents avaient peur que j’en manque alors ils m’en ont donné quatre : trois normaux et un nom de chef indien qui fera rire mes potes jusqu’à la fin des temps.

Mais je ne peux pas repartir à zéro et ça me terrorise. J’ai peur de déraper et que tout le monde me déteste.

Dans l’épisode avec Shirley, je dis que j’ai acheté le Coran mais que je n’ai pas réussi à le lire parce que ça m’ennuie. Et là, alerte rouge, j’ai peur d’avoir dit une bêtise, je stresse.

Ça m’arrive de plus en plus. Je lutte pour garder l’insouciance du début alors que Nouvelle École est encore minuscule. Je reçois des messages de gens qui sont d’accord et de gens qui ne sont pas d’accord, on me demande mon avis alors que je change tout le temps d’avis. Ne m’écoutez pas, écoutez-vous.

Mais si j’anticipe les réactions en permanence, je ne pourrai jamais créer quoi que ce soit d’intéressant. J’aime les choses radicales. J’aime qu’on me tabasse avec des idées tellement fortes qu’elles éclatent mes convictions. Et il est temps que je m’applique mes préférences.

Je veux m’inspirer de Fibre Tigre.

Il affirme, mais s’autorise l’erreur. Il est conscient que s’il se trompe, il lui faudra s’excuser ou changer d’avis mais que ce n’est pas grave. Ce droit à l’erreur, il se l’est accordé et je dois faire de même car personne ne viendra frapper à ma porte pour m’autoriser à me tromper. Comme ça je pourrai dire ce que je pense, me tromper, m’excuser et puis recommencer.

Sauf que je n’ai pas de pseudo.

Alors si Antonin est traîné dans la boue et que Nouvelle École s’écroule, si on vous dit que je suis raciste, sexiste, homophobe, transphobe et que je mets des cadres blancs sur mes photos Instagram, croyez tout. Mais pardonnez moi.

Et guettez les pseudonymes avec un nom de chef indien.

Se retrouver dans l’épisode :

  • 02:00 : Produire une oeuvre importante

  • 23:00 : Résister au poids de la société quand on est hors des cases

  • 31:00 : Son organisation dans le détail : bonheur, image et priorités

  • 44:00 Les « cheat-codes » de Fibre Tigre : comment hacker sa vie

  • 1:03:00 : Les questions de la fin : autodiscipline, nécessité de l’échec, théorie du million de dollars et recommandations de livres

Références : 

La newsletter à laquelle tu dois t’inscrire : http://bit.ly/newsletterNE

Les bouquin de Science Fiction :

Quel moment de cet épisode avez-vous préféré ? Dites-moi dans les commentaires !

#54 - Marion Séclin : Rien à perdre
#BONUS4 : Écoute toi, tu vas mourir.
1 réponse
  1. jbf
    jbf dit :

    Le « cheat code » de fibre sur le pseudo n’en est pas un.
    Il a commis « l’erreur » de faire de son pseudo sa dénomination sociale et ça fait sauter son anonymat dans une certaine mesure 😀
    Il n’est pas réellement anonyme et ne le sera jamais. Bon, ça c’était le point de vue juridique mais une fois qu’on a montré son visage et entendu sa voix, je ne vois pas comment il pourrait à nouveau entreprendre ou se « montrer » à nouveau avec un autre pseudonyme à l’heure du numérique.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *