Logo Nouvelle École

Courtier en crédit : comment choisir ?

Ces dernières années, l’évolution du secteur immobilier a occasionné un développement étincelant des enseignes de courtage en prêt immobilier. Pour l’acquisition d’un appartement ou d’une maison, on peut se faire aider par un courtier afin de négocier un crédit immobilier. Mais comment choisir son courtier en crédit immobilier ? Faut-il opter pour les agences nationales ou les courtiers indépendants ? La suite de ce guide vous permettra d’être situé.

Quels sont les avantages à recourir à un courtier pour obtenir un prêt immobilier ?

Lorsqu’on entreprend un projet immobilier, il peut arriver que le temps ou les compétences nécessaires pour négocier soi-même les meilleures offres de prêt auprès des banques fassent défaut. Dans ces situations, faire appel à un courtier en crédit immobilier peut être une solution rassurante et simplifiant les démarches.

En pratique, un courtier en crédit agit en tant qu’intermédiaire entre un établissement bancaire et un particulier cherchant à obtenir un prêt. Il commence par analyser votre situation financière pour vous aider à constituer un dossier d’emprunt solide. Ensuite, il vous prodigue des conseils pour maximiser vos chances d’obtenir un financement.

Le courtier joue également un rôle de négociateur grâce à son réseau de partenaires bancaires. Par conséquent, il est en mesure de garantir l’obtention du taux le plus avantageux pour votre crédit immobilier. De plus, il négocie les conditions du prêt, les frais bancaires et l’assurance emprunteur, afin de vous garantir les conditions les plus avantageuses possibles. À ce propos d’ailleurs, notez que vous pouvez obtenir les meilleures conditions de crédit avec Vousfinancer, une entreprise de courtage en crédit immobilier en France. La société vous aide à trouver les meilleures offres de prêt immobilier en fonction de votre profil financier et de vos besoins.

Les critères de choix d’un courtier pour un prêt immobilier

Pour faire le choix de son courtier pour un prêt immobilier, plusieurs critères sont à prendre en compte.

S’assurer du sérieux du courtier

Un projet immobilier est un fait de grandes envergures. Il est donc important de s’assurer du sérieux d’une enseigne de courtage avant de lui déléguer la tâche de votre dossier. Les agences de courtage en crédit immobilier font l’objet d’une norme. De ce fait, elles doivent figurer dans le registre de l’ORIAS. Mais d’autres en revanche intègrent un organisme professionnel comme l’APIC et observent une règle de bonne conduite.

Les critères de choix d’un courtier pour un prêt immobilier

Une offre assurance emprunteur incluse

Il est nécessaire qu’un courtier en prêt soit également courtier en assurance. Dans ce cas, il aura la capacité de négocier pour vous une offre assurance intéressante. L’assurance emprunteur assure la couverture de l’ensemble ou une partie du montant restant dû ou des échéances de remboursement dans les cas suivants :

  • La perte d’emploi ;
  • La perte entière et irrévocable d’autonomie ;
  • L’incapacité provisoire de travail (totale ou partielle) ;
  • L’invalidité continue (totale ou partielle) ;
  • Le décès.

L’assurance emprunteur n’est pas une obligation. Néanmoins, dans certaines banques, la souscription à cette assurance est essentielle avant de pouvoir bénéficier d’un prêt puisqu’elles la considèrent comme nécessaire.

Le nombre de partenaires bancaires

Le courtier dispose d’un réseau étendu de partenaires bancaires, bien que seules quelques-unes des nombreuses institutions bancaires disponibles sur le marché soient réellement pertinentes, généralement une dizaine. Ainsi, votre dossier de prêt sera soumis à un maximum de 2 ou 3 établissements bancaires sélectionnés avec soin.

L’expérience

Veillez à vous tourner vers un courtier qui a de l’expérience, surtout pour un dossier complexe. Les organismes bancaires peuvent rejeter une demande de prêt sur un simple détail. Il s’avère donc crucial que le dossier soit bien constitué.

Les frais de courtage

Sachez qu’il existe deux types d’enseignes de courtage, à savoir les agences de courtiers nationales et les courtiers indépendants puis locaux. Généralement, une grande agence nationale est plus onéreuse qu’une agence indépendante locale. L’écart est dû aux redevances auxquelles font face l’agence franchisée.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive nouvelle école

Articles récents

Catégories