Logo Nouvelle École

Méthode pour bloquer un prélèvement sur Crédit Agricole

Pour ne pas avoir à payer un prélèvement à venir sur Crédit Agricole, certaines démarches doivent être menées. Il faut notamment adresser un courrier à la banque en fournissant quelques informations. Retrouvez dans cet article ces renseignements et la démarche à mener pour bloquer un prélèvement sur Crédit Agricole.

Quand faut-il bloquer un prélèvement sur Crédit Agricole ?

 Les raisons qui peuvent pousser au blocage d’un prélèvement automatique sur Crédit Agricole sont nombreuses. Il peut être question de :

  • Changement de domicile ;
  • Affectation ;
  • Litige ;
  • Changement de fournisseur ;
  • Etc.

Les prélèvements ont lieu sur les comptes bancaires, la plupart du temps sous forme mensuelle. Le blocage permet donc d’arrêter le paiement, mais sans mettre fin aux relations commerciales longtemps nourries avec un prestataire.

Quelle démarche mener pour bloquer un prélèvement sur Crédit Agricole ?

Avant de lancer les démarches, il est important de savoir avec précision le but visé, entre bloquer une seule échéance ou arrêter complètement le prélèvement. Ainsi, il faut faire la différence entre :

  • Une demande de remboursement pour un prélèvement passé ;
  • L’opposition sur un prélèvement à venir ;
  • La révocation d’un mandat de prélèvement.

Lors de l’autorisation de prélèvement, le particulier donne au fournisseur le droit de ponctionner sur son compte la somme des factures récurrentes. De même, ce dernier est en mesure de prélever des montants jugés indus. Face à ce cas, il n’est pas nécessaire de faire opposition. 

Lorsque le blocage d’un prélèvement doit survenir, la procédure à adopter est relativement simple. Il faut en effet contacter son établissement bancaire et fournir les informations en rapport au prélèvement concerné. Le moyen le plus indiqué pour contacter la banque est une lettre recommandée avec accusé de réception. En ce qui concerne les informations à fournir, il s’agit du créancier, du numéro d’émetteur, du montant, et de la date (particulièrement dans le cadre d’un prélèvement déjà passé en compte). Pour bloquer les prélèvements, trois méthodes peuvent être employées :

  • Le numéro de compte : l’ensemble des ordres de prélèvement en direction de ce numéro est alors arrêté ;
  • Le nom de fournisseur : l’ensemble des ordres de prélèvement en direction de la société est bloqué ;
  • La référence du mandat : une seule autorisation est alors bloquée.

Il faut noter que la dernière technique est la plus employée pour bloquer un prélèvement automatique.

Le blocage du prélèvement Crédit Agricole est-il suffisant ?

Le blocage du prélèvement automatique n’est pas suffisant. Avec l’arrivée de SEPA en 2014, la nouvelle règle exige une annulation du prélèvement automatique auprès du fournisseur. L’opération ne peut plus avoir lieu à travers la banque. En effet, lorsque le prélèvement automatique est arrêté via la banque, le fournisseur ne pourra plus opérer. Cependant, il faut remarquer que son mandat est toujours en cours. Ainsi, il pourra émettre une mise en demeure de paiement incluant des frais pour défaut de paiement dans les délais jusqu’à ce que le prélèvement soit complètement arrêté.

Il faut donc noter qu’il existe une véritable différence entre le blocage et l’arrêt. En effet, quand on met un terme au prélèvement auprès du fournisseur, il est possible de le bloquer par la suite auprès de Crédit Agricole. Mais le contraire n’est pas envisageable. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive nouvelle école

Articles récents

Catégories