#55 – Raphaël Descraques : Apprivoiser la peur


Raphaël Descraques est scénariste. Il est le cofondateur des Suricates, un collectif créé en 2013 avec Vincent Tirel, Julien Josselin et FloBer et qui a largement contribué au succès de Golden Moustache. Parmi leurs films, on compte notamment le long-métrage Les Dissociés, publié fin 2015 directement sur Youtube. Depuis, Raphaël continue d’écrire pour lui et pour les autres et c’est de ça qu’on parle !

Dans cet épisode, on aborde donc la peur de montrer son travail (03:00), sa philosophie pour combattre cette peur (13:00), ses méthodes pour utiliser la peur comme moteur (19:00). Il donne des conseils à ceux qui n’osent pas se lancer (34:00) et décrit même en détail ses habitudes et les routines (41:00).

Abonnez-vous à Nouvelle École sur Apple Podcast ou toute autre application de podcast. Si c’est déjà fait, pensez à laisser un avis.

J’ai créé une newsletter hebdomadaire dans laquelle je partage des recommandations de livres, films, applications, tout ce que je découvre et utilise à travers Nouvelle École.

Et si vous voulez soutenir Nouvelle École financièrement, vous pouvez m’aider à partir de 2Euros par mois sur mon Patreon.

Références : 

Raphaël :

Les livres :

  1. Save the Cat de Blake Snyder (version française)
  2. On Writing de Stephen King (version française)
#56 - Morgane Sézalory : Lâcher prise
#54 - Marion Séclin : Rien à perdre
6 réponses
  1. Christophe
    Christophe dit :

    Salut,
    Première écoute du podcast Nouvelle École ce jour. J’ai apprécié l’échange, le thème, le ton, la découverte de l’invité (j’ai mis un nom sur un visage déjà croisé sur YouTube). Je m’abonne.
    Petite référence à un passage du podcast, une citation qui me suit : « Et si le bonheur, c’était une bonne heure ? ».
    Bravo et bonne continuation.

    Répondre
  2. Anne-Sophie
    Anne-Sophie dit :

    Salut,
    J’ai découvert complètement par hasard la nouvelle école via un vlog de la chaîne « Pourquoi pas Coline ». C’est réellement et profondément inspirant. Quand j’écoute vos échanges, je me surprends à penser la vie différemment, c’est une vraie bouffée d’air frais que vous offrez à vos auditeurs ! (enfin au moins à une d’entre elle). Merci pour la qualité de ce travail.

    Répondre
  3. Tatiana
    Tatiana dit :

    Merci pour ce podcast. Un délice doux pour les oreilles du début à la fin. Inspirant. Yapuka hein. Merci pour ton travail en tout cas.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *